La Vallée des Nobles - Thèbes - Haute Egypte

Le village de Gournah est une toute petite ville, implantée sur une colline derrière la Vallée des Rois, qui s’est fondée dans la Vallée des Nobles. Ici vivent les enfants et petits-enfants d’anciens pilleurs de tombes ! Certaines familles ont pris résidence dans certaines d’entre elles !







En Egypte, le Musulman se doit de faire, au moins une fois dans sa vie, le pèlerinage à La Mecque. A son retour, il ou elle devient Hadj. Le plus grand des respects lui est alloué. Ce pèlerinage est alors immortalisé sur les murs de sa demeure.







Du village apparaît, au loin, Louxor.



Gournah possède de magnifiques tombes. En voici quelques unes.


La tombe de Sennefer (tombe n°96)

Le Noble Sennefer était le maire de Thèbes sous Amenotep II. Sa tâche était de gérer les marchandises. Il était aussi intendant du harem du pharaon. Son rôle était important, et sa richesse en conséquence. C’est pour cela qu’il est représenté face à des offrandes d’or que des serviteurs lui font. Son collier et son spectre identifient son poste. Son épouse le tient par l’épaule et le bras. Les femmes sont toujours représentées derrière et de taille plus petite que les hommes.









La spécificité et l’originalité de sa tombe sont dues à son plafond. De par la roche de la montagne, les artisans ne purent l’aplanir. Aussi, afin de profiter des voûtes naturelles, les peintres décidèrent de le décorer des vignes, symbolisant une treille ! Ce n’est que splendeur malgré la petitesse de la salle.

Des scènes pleines de tendresse représentent le couple. Là, Madame joue du sistre.



Ici, son épouse lui offre un collier en or.



Sennefer hume une fleur de lotus tandis que son épouse se tient assis à ses pieds.



Le couple sur une barque face à une table recouverte d’offrandes.



Le défunt est représenté en Osiris, protégé par Anubis.



Magnifique barque.



Le sarcophage n’était pas mis dans cette pièce, mais dans un étroit couloir creusé près de l’entrée de la salle funéraire.


La tombe de Rekhmirê (tombe n°100)

Rekhmirê était vizir sous Thoutmosis III et Amenotep II. Il était, par conséquent, un homme très important et à la grande influence en Egypte, d’où sa représentation immense !!



Les peintures sont remarquables. Ici, vous retrouvez des serviteurs tirant le coffre du sarcophage. Au-dessus d’eux, en enfilade, les offrandes qui seront déposées dans sa tombe.



Des scènes féminines sont pleines de délicatesse, où l’on aperçoit des musiciennes.





Des hommes s’affèrent au transport des jarres de bière et de vin, très consommés à l’époque, et breuvage noble.



On peut y admirer de superbes scènes avec des animaux : bœufs, girafes, singe.








La tombe de Khaemet (tombe n°57)

Khaemet est scribe royal et superintendant des greniers royaux sous Amenotep II. Sa tombe a conservé, elle aussi, de belles peintures. Sur le mur de droite de la photo qui vous est présentée, la seule et unique représentation d’un barbier rasant un homme.




La tombe de Userhat (tombe n°56)

Userhat était, lui aussi, scribe royal sous Amenotep II.

Il est devant une table recouverte d’offrandes diverses.



De jolies scènes de jardins, de mares.




La tombe de Ramosé (tombe n°55)

Ramosé était gouverneur de Thèbes sous Amenotep II et Akhenaton. Peut-être est-ce par le fait qu’il est suivi ce pharaon hérétique que sa tombe n’a pas été achevée ? Elle est magnifique. Les couleurs ne sont que très peu présentes. La beauté se trouve dans la sculpture très soignée des personnages, comme vous le prouvent ces photographies. Prenez le temps d’admirer les coiffures !







Le tableau du cortège funéraire est court, paraît simple, mais sublime.





La scène des pleureuses est très expressive.



Face au village de Gournah, des manufactures vendent de magnifiques objets en albâtre.

Sur le pas des boutiques, des artisans façonnent le minéral en splendides vases, coupelles, bibelots.

Leur accueil est toujours chaleureux, et le thé à la menthe est servi lors de la négociation !!





Depuis le début de l'année 2010, le village a été rasé et ne reste qu'un doux souvenir pour les visiteurs qui s'y sont promené. Seules demeurent les tombes de Nobles thébains.