Le Temple de Séthi 1er - Thèbes - Haute Egypte

Ce temple ne se situe pas très loin de celui du fils de Séthi 1er que vous venez de découvrir.

Les curieux et passionnés qui, malheureusement, ne pourront visiter la Tombe de Séthi 1er dans la Vallée des Rois, car fermée au public pour en préserver sa beauté, pourront visiter son temple funéraire, peu connu par les touristes qui viennent en voyage organisé. Le calme et la sérénité leur seront d’autant plus agréables !

Lorsque vous pénétrez sur le site, et que de la cour, vous faites face à la façade du temple, la beauté de la « simplicité » est séduisante. Il semblerait que Séthi 1er eut été plus modeste que son royal fils, Ramsès II…





Les colonnes ont leur chapiteau en forme de papyrus fermé.



Vous pouvez contourner le temple en marchant sur le couloir extérieur de l’enceinte et y apercevoir de nombreux petits temples et salles.





Les murs sont recouverts de hauts-reliefs comme l’exigeait l’art antique égyptien. Ici, sur la photo, à droite, le dieu Amon-Rê. Un flabellifère y est représenté.



Sur le linteau supérieur d’une porte, Séthi 1er est agenouillé devant le dieu Rê-Horakhty.



Voici un très petit aperçu de l’intérieur du temple. Les peintures y sont partout, même sur le plafond.



Ici, Séthi 1er se tient devant le dieu Min. Le pharaon brandit deux plumes ou deux armes ? Je ne le sais, personnellement.



Séthi 1er présente à Ptah des fleurs de lotus.



Le dieu Rê-Horakhty reçoit de l’encens par Pharaon.



La fameuse Bataille de Kadesh que vous avez rencontrée dans le temple d’Abou Simbel. Séthi 1er a combattu et vaincu l’ennemi à Kadesh. Cette scène a certainement été empruntée par son fils qui, pour sa part, ne l’a pas gagnée…



A l’extérieur du temple, vous trouvez un nilomètre.



De la cour d’entrée au temple de Séthi 1er, voici ce qu’il en reste. Cependant, prenez le temps d’observer, au fond, la hauteur du limon. Le temple était recouvert, avant que les scientifiques le déblaient.



Lorsque vous quittez les lieux pour vous rendre dans la Vallée des Artisans, vous pouvez admirer, trônant sur une colline, la villa de l’égyptologue Howard Carter, qui, en 1922, découvrit la tombe de Toutankhamon.