Le Complexe de Djoser - Saqqarâ - Basse Egypte

Saqqarâ est la nécropole de Memphis (Saqqarâ, en arabe, signifie « un petit village »). Il s’agit du plus ancien et du plus vaste cimetière d’Egypte. La première pyramide de l’humanité est celle du roi Djoser.

Saqqarâ se trouve à une trentaine de kilomètres du Caire, sur la rive gauche du Nil, et s’ouvre sur le Désert Libyque.

Cette nécropole, aux monuments nombreux et aux trouvailles inépuisables, n’a cessé d’être utilisée jusqu’aux périodes historiques les plus récentes, telle que la période ptolémaïque.

La nécropole s’étend sur plus de 8km de long, et ne cesse d’offrir aux égyptologues des découvertes surprenantes. Ce fut à Saqqarâ que fut trouvé le premier papyrus. Autour des nombreuses pyramides royales, les tombeaux des Nobles et des hauts fonctionnaires, appelés mastabas (coffrages de pierres coiffant un ou plusieurs puits funéraires) s’alignent le long des allées.



LE COMPLEXE DE DJOSER



Vous voici dans la IIIème dynastie (-2700 à -2620 environ avant JC), dont Djoser (Horus Neteritkhet ( -2700 à -2670 av. JC)) en était le premier roi.

Il demanda à l’architecte Imhotep de lui construire son complexe funéraire.

Dans un premier temps, il ne devait s’agir que d’un mastaba (banc en arabe), un énorme cube de blocs rocheux, avec en son cœur, la chambre funéraire. Une fois le mastaba construit, Imhotep décida d’en superposer cinq autres, en escalier, afin que l’âme de son roi se rapproche du soleil. Ce qui donna la Pyramide à degrés de Djoser ! La hauteur de cette pyramide est de 60m, sur une base de 107mx123,50m. Le complexe s’étend sur quinze hectares !





Un gros plan sur les blocs constituant l’édifice funéraire.



L’enceinte du complexe est exceptionnelle. Le français Jean-Philippe LAUER a consacré sa vie à l’étude et la reconstitution de ce site.



Une fois dans la cour, vous trouverez un temple, un autel, des chapelles du Heb Sed (le jubilé) et un serdab où deux petits trous laissent voir une statue de Djoser (l’original est au musée des antiquités du Caire). De là, le roi pouvait voir les constellations.







En quittant le site, au loin, vous verrez le site de Dahshour, avec la pyramide rhomboïdale et la pyramide rouge de Snéfrou.



Quelques mots sur Imhotep, il le vaut bien !


IMHOTEP


Imhotep, premier architecte que l’histoire nous ait donné le nom, fut aussi Ministre du roi donc vizir, grand prêtre de Rê et Médecin. Il fut déifié.

C’est en renversant quelques gouttes d’eau de leur godet que les scribes du Moyen Empire rendaient hommage à Imhotep, le « Grand maître du palais ». Il était fin lettré et architecte de génie, c’est incontestable.